Pneus asymétriques : interet, utilité...

29 messages   •   Page 3 sur 3   •   1, 2, 3
Seb-de
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 211
Enregistré le: 08 Oct 2011, 16:39
Véhicule: Bmw 530d Touring
Code VIN:

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par Seb-de » 12 Sep 2012, 08:07

@Pacorabat: Je suis complément d'accord avec toi pour dire que les sculpture des pneus sont étudiés mais dans le cas de Vredestein, le constructeur met en avant le fait que le design du pneu a été réalisé par Giugiaro design qui dessine des train, des voitures, du mobilier. Le dessin me semble devoir etre discté par des ingénieurs et non des designeurs....mais bon c'est peut le point de vu d'un ingé.

PS: J'ai participé aussi au Shell Eco Marathon en 2001 et 2002, super expérience. Je voudrais bien y retourner avec un groupe de pote quand j'aurais plus de temps.

Avatar de l’utilisateur
Rémi87
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1360
Enregistré le: 21 Nov 2011, 11:05
Localisation: Limoges
Véhicule: E91 335D Sport Design
Code VIN:

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par Rémi87 » 12 Sep 2012, 08:12

pacorabat a écrit:Oui, bombée ou inclinée vers l'extérieur c'est pareil au final... Donc si c'est bouché à l'extérieur, le niveau de l'eau étant constant, mais le fond légèrement incliné, ça fait mathématiquement un triangle. Soit une profondeur d'eau plus importante à droite qu'à gauche. Donc mon hyptohèse n'est pas obsolète.


Je ne veux pas te contredire par plaisir, mais c'est pour ça que j'avais bien précisé les circonstances de l'autoroute. Je suis entièrement d'accord avec l'histoire du "flash" sur la route qui retient l'eau à certains endroits dans des "cuvettes", ce qui va dans la plupart des cas créer des disparités droite-gauche au niveau du roulement et peut entraîner le phénomène que tu décris.
Mon exemple sur les autoroutes est différent : L'entretien des autoroutes n'a rien à voir avec les routes départementales, et les défauts de profil sur la voie de gauche sont beaucoup plus rares, même si je suis d'accord avec toi qu'une petite différence de hauteur correspond à une différence de quantité d'eau supérieure à ce qu'il n'y parait...

pacorabat a écrit:Enfin perso, sur autoroute j'ai jamais remarqué d'énormes flaques... Sur la route je dis pas le contraire !


Mais en l’occurrence, le phénomène rencontré sur l'autoroute est différent de celui des "flaques". L'eau est sensée ruisseler, du moins en ligne droite et dans les virages à droite, depuis la bande centrale jusqu'à la BAU sur autoroute, en théorie en passant dans les pores de la routes dans le cas d'enrobés drainant, ou en surface entre les gravillons pour enrobés classiques (BBTM). Ce système marche, mais jusqu'à un certain point. Il m'est plusieurs fois arrivé de rencontrer des orages violents, qui saturent le système d'évacuation superficiel de l'autoroute. Quand cela arrive, l'eau va s'écouler de façon moins ordonnée en surface et va notamment plus suivre le profil longitudinal de la route. En gros, elle va descendre la route, au lieu de la traverser de gauche à droite. Mais lorsqu'on arrive en bas de la descente, elle va fatalement traverser (toujours dans le cas où le système est saturé...) en faisant ce que j’appelais une "rivière"... Elle ne correspondra pas à un trou dans la route, mais à une accumulation d'eau transversale plus importante qu'ailleurs. Et au niveau de ses traversées, la hauteur n'est pas sensiblement plus importante d'un coté ou de l'autre, puisqu'elle va essentiellement dépendre de la descente qui précède et qui concernera fatalement les deux cotés de la route de façon similaire.

Tant mieux pour toi si tu n'as jamais affronté cette situation, pour ma part ça m'est arrivé un certain nombre de fois. En général, lorsque je traverse ce genre de "rivière", ça met comme un coup de frein avec le volant qui s'allège bien, c'est à dire qu'on frôle l'aquaplanning... Mais il n'y a qu'avec ces pneus asymétriques que la voiture a en plus embarqué du coté droit, c'est à dire, du coté ou le pneu tournait à "l'envers".

pacorabat a écrit:Bien sur que le dessin a de l'importance, mais il a surement été étudié pour être aussi efficace dans un sens de roulement que dans l'autre. On n'est pas en Chine, les pneus ne sont pas dessinés au hasard...


Même en chine, je doute que les pneus soient fabriqués au hasard... ;) Cela dit, tu es tout à fait en droit de te satisfaire de cette explication, ou plutôt de ce postulat... *62* *15*

pacorabat a écrit:C'est mon avis, mais tu n'as pas l'air convaincu du tout. Je ne vois pas qui va pouvoir te convaincre ici ! :lol:


Contrairement à ce que tu penses (ou du moins à ce que je pense que tu penses :P ), je ne suis pas borné, mais scientifique... Je suis tout à fait disposé à croire une explication étayée, mais un postulat du genre "ça a été étudié pour", ça ne m'a jamais convaincu!! *008 Et à ce jour, mon expérience et la logique apparente de ces dessins se corroborent, mais pas dans le sens des discours commerciaux des fabricants... ;)

Avatar de l’utilisateur
pacorabat
Membre Premium
Membre Premium
 
Messages: 4108
Enregistré le: 25 Fév 2010, 10:42
Localisation: Rhone-Alpes
Véhicule: R1200GS / ex 325ti Pack M
Code VIN: FV39857

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par pacorabat » 12 Sep 2012, 10:14

Je comprends mieux ton explication de "rivière" sur l'autoroute. :)

Je peux te dire que j'ai aussi l'esprit scientifique : je ne crois que ce que je vois et j'aime comprendre comment ça fonctionne. Qui plus est dans la mécanique et l'automobile ! Mais le pourquoi-du-comment des pneus asymétriques me semble un peu hors de portée...

C'est avec quels pneus que tu as cette sensation de tirage à droite ?

Avatar de l’utilisateur
Rémi87
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1360
Enregistré le: 21 Nov 2011, 11:05
Localisation: Limoges
Véhicule: E91 335D Sport Design
Code VIN:

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par Rémi87 » 13 Sep 2012, 07:51

Ça m'est arrivé avec les Hankook W300 de la première page, en 205/45/16 montés sur mon Ibiza, sur l'A20 en remontant de Brive un jour de fort orage. Je te l'accorde, ce ne sont pas de pneus "premium", mais il n’empêche qu'ils étaient relativement bon sur la neige et le sec. Sur le mouillé ils étaient moins convaincants mais pas trop mal non plus, du moins jusqu'à un certain point ... *16* Par contre, ils étaient particulièrement bruyant! C'est le seul pneu que j'ai pu monter qui faisait un barouf pareil!! :shock:

Avatar de l’utilisateur
pacorabat
Membre Premium
Membre Premium
 
Messages: 4108
Enregistré le: 25 Fév 2010, 10:42
Localisation: Rhone-Alpes
Véhicule: R1200GS / ex 325ti Pack M
Code VIN: FV39857

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par pacorabat » 13 Sep 2012, 08:34

Hankook W300... Très intéressant !

Image

Si on observe bien la sculpture de ce pneu, on remarque que ce sera le pneu à droite qui devrait le mieux évacuer l'eau.

Démonstration :

- Regardons les rainures transversales qui partent vers l'intérieur du véhicule (donc coté étudié pour évacuer l'eau) et sont donc inclinées.

- Prenons la roue droite. Donc il faut faire rouler la roue de l'image ci-dessus vers l'arrière plan (ou vers la droite de l'image).
- Les rainures sont disposées de telle manière que c'est d'abord la partie vers le centre du pneu qui sera au contact du sol, et ainsi de l'eau.
- Avec l'avance et la rotation du pneu, la partie de la rainure en contact avec le sol se décale vers la gauche du pneu (vers l'intérieur de la voiture).
- Donc l'eau est évacuée efficacement, puisque guidée naturellement par les rainures.
- C'est ce principe qui est utilisé sur les pneus pluie de F1, avec des rainures transversales en forme de flèche, pour évacuer l'eau du centre vers l'extérieur du pneu.

- Mais avec la roue gauche, la rotation est inverse, ce sera la partie extérieure de la rainure (toujour coté intérieur du véhicule) qui est en contact en 1er avec l'eau, puis la forme de la rainure guidera l'eau vers le milieu du pneu. Donc efficacité moindre par rapport à la roue droite.

- On me suit toujours ? :lol:

- Si la roue gauche évacue moins bien l'eau, elle sera plus freinée que la droite. Donc c'est vers la gauche que tu devrais avoir la sensation de tirage. CQFD



Enfin voilà, c'est de la "grosse" démonstration pour prouver que ta sensation de tirage à droite n'est certainement pas due aux sculptures asymétriques, puisque logiquement ça devrait plutôt tirer à gauche.

Cependant je ne saurais démontrer la différence d'efficacité entre les 2 sens de rotation. Selon moi ça reste minime. Retour au même point ! :P

Qu'en dis-tu ? :)

Avatar de l’utilisateur
pacorabat
Membre Premium
Membre Premium
 
Messages: 4108
Enregistré le: 25 Fév 2010, 10:42
Localisation: Rhone-Alpes
Véhicule: R1200GS / ex 325ti Pack M
Code VIN: FV39857

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par pacorabat » 13 Sep 2012, 08:41

Seb-de a écrit:PS: J'ai participé aussi au Shell Eco Marathon en 2001 et 2002, super expérience. Je voudrais bien y retourner avec un groupe de pote quand j'aurais plus de temps.

J'ai raté ton msg ! :oops: Je n'ai pas participé à la course, je faisais juste partie d'un projet (concernant les pneus, comme expliqué). Enfin si il devait y avoir tous les protagonistes ayant travaillé sur l'ensemble de chaque véhicule, ça ferait de monde lors de la course ! :lol:

Seb-de
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 211
Enregistré le: 08 Oct 2011, 16:39
Véhicule: Bmw 530d Touring
Code VIN:

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par Seb-de » 13 Sep 2012, 12:51

Nous, nous étions une bonne quinzaine + la pilote. Quasiment l’ensemble de l'équipe. Certain team sont bien plus représenté encore.

Avatar de l’utilisateur
Rémi87
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1360
Enregistré le: 21 Nov 2011, 11:05
Localisation: Limoges
Véhicule: E91 335D Sport Design
Code VIN:

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par Rémi87 » 13 Sep 2012, 14:13

*62* *62* D'accord avec toi Pacorabat! Le pneu droit doit être plus efficace pour évacuer l'eau que le gauche d'après son dessin.

Cela dit, un pneu qui part en aquaplaning offre-t-il plus ou moins de résistance à l'avancement? 46*

A mon sens tant qu'il évacue l'eau il fait de plus en plus de résistance (exemple de la flaque en bord de route qui "tire" le volant d'un coup...). Mais au moment où il devient saturé et "décolle" sur un coussin d'eau, il "décroche" et sa résistance à l'avancement chute d'un coup (ce qui empêche tout freinage notamment...). Cela explique probablement le fait de tirer à droite lorsque les roues gauches partent en aquaplaning. Les droites, qui adhèrent encore, résistent beaucoup plus à l'avancement que les gauches décrochées : La voiture partirait donc à droite...

En tout état de cause, je suis d'accord avec toi pour dire que dans mon exemple précis et personnel, il est difficile d'affirmer que ma mésaventure a été due exclusivement au profil dissymétrique des pneus. D'autres paramètres, difficilement quantifiables en dehors d'une procédure de test scientifique, peuvent avoir amplifier le phénomène observé ce jour là.

Il n'en demeure pas moins que sur des pneus asymétriques au profil directionnel très marqué (tel le Vredestein Sessenta dont il est question depuis la page précédente), je ne comprend pas la raison d'être de ces dessins en V si proéminents (autre qu'esthétique :arrow: Giugarro). Autant je suis d'accord que sur des profils relativement adirectionnels tel le Michelin ou le Hankook de la page précédente, l'orientation du pneu ne doit avoir que peu d'importance sur l'évacuation de l'eau, autant la forme en V est automatiquement lié à un sens de rotation! Elle ne peut pas être homogène dans son comportement en tournant dans un sens et dans l'autre... Et même si ce n'est pas le seul des paramètres à prendre en compte, la forme des sculptures d'un pneu est un élément essentiel dans son rôle d'évacuation de l'eau (en plus de la structure de la gomme et du ratio espace vide/gomme, qui sera égale à 0 sur un slick et va augmenter avec le nombre et la largeur des rainures effectuées).

yvf323
 

Re: Pneus asymétriques : interet, utilité...

par yvf323 » 14 Sep 2012, 07:45

Pour avoir des goodyear f1 montés sur ma 323, je peux dire qu'ils sont très efficace sur le sec et non sur le mouillé... c vrai que vu le dessin du pneu je m'attendais à plus performant sur route mouilée, il faut vraiment faire gaffe...

  Précédente
29 messages   •   Page 3 sur 3   •   1, 2, 3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités