FAP sur une 535d
Postez ici tous vos sujets sur la série 5 (E60) et ses variantes (coupé, berline, touring etc...)

12 messages   •   Page 1 sur 2   •   1, 2
seb41
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 29
Enregistré le: 10 Sep 2014, 18:02
Véhicule: 535d
Code VIN:

FAP sur une 535d

par seb41 » 19 Sep 2014, 17:11

bonjour
je suis un futur acquéreur d une bmw 535d est je voulais savoir , au bout de combien de kilomètre doit on changer le filtre à particule?
et si vous savez le prix approximatif 46* ???

merci

anonyme
 

Re: FAP sur une 535d

par anonyme » 19 Sep 2014, 19:30

le FAP a une durée de vie théorique de 200000km mais il arrive rarement à 200000km sauf si la voiture fait exclusivement des longs trajets autoroutiers et que la voiture fonctionne toujours à température optimale (ça sous-entend que les bougies sont en excellent état, et que les thermostats fonctionnent parfaitement) pour que la voiture lance les régénérations comme il faut.

C'est un organe qu'il faut surveiller de très prés sinon on peut vite avoir des surprises.

Généralement il lâche entre 120000 et 150000 km.

Tu peux trouver certain qui dépassent les 200000km mais ce sont des véhicules qui font beaucoup d'autoroute et beaucoup de long trajers

seb41
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 29
Enregistré le: 10 Sep 2014, 18:02
Véhicule: 535d
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par seb41 » 21 Sep 2014, 14:32

merci pour ta réponse , c est très clair!! :bravo:

coyote66
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 180
Enregistré le: 26 Fév 2011, 12:43
Localisation: languedoc roussillon
Véhicule: BMW(E60) 535d sport design
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par coyote66 » 21 Sep 2014, 20:01

Si tu fait pas mal de ville ou bouchons une fois par semaine fait un trajet sur voie rapide.tu te cale en 4ieme a 110km/h pendant environ 10 ou 15 minutes pour déclencher la rénégération du fap.car en ville ou bouchons la rénégération ne ce fait pas car le fap doit atteindre une certaine température.

anonyme
 

Re: FAP sur une 535d

par anonyme » 21 Sep 2014, 20:22

coyote66 a écrit:Si tu fait pas mal de ville ou bouchons une fois par semaine fait un trajet sur voie rapide.tu te cale en 4ieme a 110km/h pendant environ 10 ou 15 minutes pour déclencher la rénégération du fap.car en ville ou bouchons la rénégération ne ce fait pas car le fap doit atteindre une certaine température.


ça c'est bon pour décrasser l'admission, ce n'est pas forcément bon pour régénérer le FAP.
En roulant comme ça, ça baisse la température moteur et donc ça baisse aussi la température à la surface du FAP (le moteur tourne plus vite et donc la pompe à eau tourne aussi plus vite car entraînée par le moteur... Si vous roulez avec le menu caché de l'ODB activé pour vérifier la température du moteur, vous remarquerez que plus vous montez en régime plus la température moteur baisse.)

Le FAP se régénère de deux manières :
- Régénération cyclique (environ tous les 500-700km)
- Régénération continue

Les particules de suies commencent à "fondre" qu'à partir de 350°C, en ville et sur les petits trajets le FAP atteint rarement les 250°C (surtout entre octobre et mars, par temps froid en gros) Donc la régénération continue ne fonctionne jamais.

C'est uniquement sur autoroute sur un long trajet (pas 10min ou 15min d'autoroute) que le FAP arrive à dépasser les 350°C (à condition d'avoir les deux thermostats en bonne état) et que les particules de suies sont donc brûlées.

Quand une voiture fait beaucoup de ville, la suie est évacuée uniquement lors des régénérations cycliques, or au bout d'un moment il y a tellement de suie que même la régénération cyclique n'arrive plus à évacuer toute la saleté, et là c'est le défaut FAP...

Voici un ancien post que j'avais mis sur le forum pour plus de précision :

************************************************************************

Voilà le fonctionnement de la régénération du filtre à particules DDE 5.0/ 6.0/ 6.2

Une régénération du filtre à particules ne peut avoir lieu que si une régénération est demandée au sein du boîtier électronique DDE.

La demande de régénération est obtenue en définissant au sein du boîtier électronique DDE une valeur maximale pour la consommation de carburant depuis la dernière régénération.
Lors du prochain cycle de conduite, la régénération est amorcée dès que la température du liquide de refroidissement atteint au moins 75 °C et que la température des gaz avant catalyseur atteint au moins 340 °C en amont du catalyseur. Le réservoir doit par ailleurs contenir au moins 10 l de carburant.

L'effet de régénération est maximal dans le cas où le véhicule roule dès le début de la régénération pendant environ 20 minutes à une vitesse relativement constante d'au moins 60 km/h. L'expérience montre que les meilleurs résultats sont obtenus en conduite extra-urbaine.

L'état actuel du blocage de régénération éventuellement présent, d'une éventuelle demande de régénération au sein du boîtier électronique et de la régénération proprement dite peut être contrôlé soit au moyen de la fonction SAV ”Régénération du filtre à particules”, soit dans l'interrogation d'états du boîtier DDE, sous ”- Filtre à particules”. Il est par ailleurs possible d'afficher le kilométrage parcouru depuis la dernière régénération.

On distingue de la même façon les états suivants pour la régénération :

* Régénération bloquée
* Régénération validée
* Régénération demandée dans boîtier DDE
* Régénération pas demandée

On distingue de la même façon les états suivants pour la régénération :

* Régénération active
* Régénération inactive
* Kilométrage parcouru depuis la dernière régénération concluante en mètres
* Kilométrage (calculé) pouvant encore être parcouru avec le filtre à particules
* Consommation moyenne de carburant pour 100 km depuis le remplacement du filtre
* Kilométrages parcourus depuis l'avant dernière et l'avant avant dernière régénération


Nota :

En cas d'interruption prématurée de la procédure de régénération, la régénération reprend lors du cycle de conduite suivant, dès que la température du liquide de refroidissement atteint au moins 75 °C et que la température des gaz avant catalyseur atteint au moins 240 °C en amont du catalyseur.


La charge de suie du filtre à particules diesel est déterminée par la DDE via les points de fonctionnement du
moteur.

La régénération du filtre à particules fonctionne de façon continue et cyclique.

· Régénération continue

La température minimal d'inflammation de la suie est de 350°C

L'oxydation de la suie commence par le dioxyde d'azote (NO2) présent dans les gaz d'échappement.
Aucune chaleur n'est alors dégagée.
Le dioxyde d'azote se forme à partir du monoxyde d'azote (NO) dans le catalyseur d'oxydation.
La disposition à proximité du moteur favorise l'effet de la régénération continue.

Lorsque la température des gaz d'échappement est supérieur à 350 °C, les particules de suie sont brûlées
Lorsque la température des gaz d'échappement est inférieure à 350 °C, les particules de suie s'accumulent à l'intérieur du FAP, car la température est inférieure à la température d'oxydation de la suie.

Or les gaz d’échappement atteignent avec difficulté les 300°C en trajets urbains, donc la régénération continue ne fonctionne JAMAIS

>> Surveiller la température du FAP avec BMWHat : Sélectionner le paramètre "Exhaust Temperature across particule filter"
en parallèle, surveiller la quantité en gramme de suie dans le FAP (on peut observer que lorsque la température du FAP est supérieure à 350/370°C la quantité en gramme de suie diminue, en dessous de 350°C, elle augmente petit à petit.)
>> Surveiller la quantité de suie dans le FAP avec BMWHat : Sélectionner le paramètre "Soot in the particule filter"


· Régénération cyclique

Si le style de conduite ne permet pas une régénération continue du filtre à particules diesel (par ex: mode de charge partielle constant en circulation urbaine et température des gaz d'échappement peu élevée), le système procède à une régénération ciblée. Ce processus est piloté à l'aide des signaux émis par le capteur de contrepression d'échappement et les deux capteurs de température des gaz d'échappement. La régénération cyclique se déroule de la même manière que la régénération continue sans aucun effet notable sur le comportement routier.
La régénération, qui dépend de l'état de charge du moteur, s'effectue en réduisant le débit de l'air d'admission de manière ciblée et en associant 1 à 2 post-injection(s). La température des gaz d'échappement augmente de ce fait à plus de 600°C. L'oxygène résiduel (O2) contenu dans les gaz d'échappement permet de brûler la suie. La durée de la régénération du filtre à particules diesel peut alors durer plusieurs minutes. La périodicité de la régénération dépend des conditions d'utilisation du véhicule sur les 500 derniers kilomètres.
Si la température des gaz d'échappement est élevée, la combustion continue des particules de suie réduit les dépôts de suie.
Le filtre à particules diesel est en outre régénéré tous les 700 à 2500 kilomètres (selon le profil de conduite). En cas de défaillance du capteur de contrepression d'échappement ou de l'un des capteurs de température des gaz d'échappement, le filtre à particules diesel est régénéré tous les 500 kilomètres.

Lorsque le filtre à particules contient une charge de suie très importante, il peut arriver que la demande de régénération soit invalidée, autrement dit supprimée, après un court laps de temps.
Il est nécessaire dans pareil cas de régénérer le filtre à particules en roulant env. 30 minutes à vitesse constante sur une autoroute ou une voie rapide.
Exécuter ensuite à nouveau la fonction SAV ”Régénération du filtre à particules”.

Il arrive parfois, lorsque la charge en suie du filtre à particules est particulièrement élevée, que la contrepression à l'échappement elle aussi très élevée engendre des problèmes au régime de coupure. Il devient alors difficile, dans beaucoup de cas, d'effectuer le contrôle de la contrepression à l'échappement. Une régénération complète permet très souvent de résoudre ce problème et de réduire la contrepression à l'échappement.

Pendant la phase de régénération, il arrive moteur tournant que l'affichage passe de ”Régénération active” à ”Régénération pas active”. Un tel comportement ne se produit qu'à l'arrêt du véhicule, quand le moteur tourne. Il ne perturbe généralement pas le déroulement normal de la régénération


Pour ma part, voici mon observation après 250km d'autoroute avec une allure variant de 110 à 140km/h :

J'ai utilisé l'application BMWhat, et j'ai sélectionné les param suivant :

Engine temperature
Actual boost pressure
Exhaust Temperature across particule filter
Exhaust Temperature upstream first sensor of particule filter
Soot in the particule filter
Differential pressure across particule filter

Au Ralentit (moteur à température après 12km):
Engine temperature : 93°C
Actual boost pressure : 980hpa
Exhaust Temperature across particule filter : 330°C
Exhaust Temperature upstream first sensor of particule filter : 340°C
Soot in the particule filter : 29g
Differential pressure across particule filter : 5.8hpa

Après avoir roulé 20km à 130km au régulateur (mesure prise pendant en roulant, donc accélérateur à environ 20% de charge en 6ème):
Engine temperature : 94°C
Actual boost pressure : 1380hpa
Exhaust Temperature across particule filter : 390°C
Exhaust Temperature upstream first sensor of particule filter : 410°C
Soot in the particule filter : 25g-> on voit que de la suie a été évacuée grâce à la temperature des gaz (4g en moins)
Differential pressure across particule filter : 35.88hpa

Au bout de 130km la température du FAP augmente comme une flêche, j'en conclus qu'une régénération débute (mesure prise en roulant à 130km/h)
Engine temperature : 96°C
Actual boost pressure : 1300hpa
Exhaust Temperature across particule filter : 625°C
Exhaust Temperature upstream first sensor of particule filter : 610°C
Soot in the particule filter : 0,3g
Differential pressure across particule filter : 15.88hpa

Le FAP vient de se régénérer en passant en quelques secondes de 390°C à 630°C

La quantité de suie est passé à pratiquement 0g !

Voici une capture d'écran de mon application BMWhat sur mon téléphone.
Ici le FAP s'était régénéré en passant à plus de 500°C

Image

TIRI
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 42
Enregistré le: 04 Jan 2014, 05:13
Localisation: TOULOUSE
Véhicule: E60 530D pack sport
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par TIRI » 21 Sep 2014, 22:07

Le mien à lâché à 180000km, vu le prix à investir j'ai opté pour un défapage, certains diront "pas bien" mais le résultât est bien là, + de chevaux, plus de prise de tête avec le fap, et pas plus de fumée, là c'est le grand débat des pour et des contre.... sur les particules nocives ingérées.
Faut savoir que l'on est des moutons formatés aux exigences du mouv actuel.. si on veut réellement stopper la pollution, l’électrique est déjà en service, mais le lobby industriel du pétrole ne veut absolument pas que la populasse opte pour 100% elec.... ça rapporte moins.
Si la recherche était réellement à son max, on aurait déjà des batteries qui durerait 3 fois la donne actuelle voir +, mais ce n'est pas rentable.....

Yace
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 250
Enregistré le: 22 Juin 2012, 12:51
Véhicule: BMW 525dA (E60 LCI)
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par Yace » 22 Sep 2014, 08:10

"Pas plus de fumee" ca c'est pas possible :-) Je vois presque tous les jours des BM ou autres gros diesel sans FAP qui te sortent un gros nuage noir qd tu les pousses au cul */4 .
Pour revenir au sujet, j'ai 187000 km, j'ai eu une alerte sur le FAP vers 150000km. Mes thermostats étaient morts donc temperature trop basse -> jamais de regeneration !
Je les ai changes, j'ai force la regeneration et plus aucun souci depuis 37000km. on verra quand il me lâchera...

Pour la petite histoire, BMW me proposait évidement un remplacement très onéreux *16* ,alors que j'en ai eu pour seulement qq dizaines d'euros de thermostats et qq heures de mécanique. (MERCI le forum et le tuto de Biff *15* )

steph24100
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 43
Enregistré le: 26 Déc 2016, 16:42
Véhicule: 525 d (E60) pack M sport
Code VIN: CT37271

Re: FAP sur une 535d

par steph24100 » 19 Jan 2017, 09:12

salut xdriver, je viens de lire ton post, est j'aimerai que tu m'éclaire ou me procurer ce fameux bmwhat et comment l'utilise t'on , merci

Avatar de l’utilisateur
biff
Membre Elite
Membre Elite
 
Messages: 3133
Enregistré le: 24 Sep 2010, 12:00
Véhicule: 530d E61
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par biff » 19 Jan 2017, 10:53

steph24100 a écrit:salut xdriver, je viens de lire ton post, est j'aimerai que tu m'éclaire ou me procurer ce fameux bmwhat et comment l'utilise t'on , merci

BMWhat s'appele maintenant carly bmw et c'est sur play store tout simplement .
Pour l'utilisation il faut en plus de l'appli acheter l'interface .

fred40
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 94
Enregistré le: 19 Juin 2015, 15:08
Véhicule: bmw 535d e61
Code VIN:

Re: FAP sur une 535d

par fred40 » 19 Jan 2017, 19:28

Sur ma 535d , voyant FAP allumé à 213000 km environ sans incidence sur la puissance puis baisse très progressive de puissance à partit de 215000 km, je l'ai enlevé qd ça devenait trop marqué à 218000km.
Guère plus de fumée ça c'est certain, mais pas la même odeur ! Maintenant ça pue le diesel.
Par contre le moteur est plus nerveux.
Sur les 1er modèles il y a le catalyseur et le FAP soit 2 parties différentes, sur les plus récents tout est dans le même dispositif.

  Suivante
12 messages   •   Page 1 sur 2   •   1, 2

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Nous sommes le 15 Déc 2017, 05:35