[TUTO] Changement turbo e90 320d prod Fev. 2007 (moteur M47)
Un tutoriel à faire partager, c'est ici!

4 messages   •   Page 1 sur 1
Max4969
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 7
Enregistré le: 10 Juil 2016, 09:57
Véhicule: BMW (e90) 320d / Z4M Roadster
Code VIN:

[TUTO] Changement turbo e90 320d prod Fev. 2007 (moteur M47)

par Max4969 » 27 Fév 2017, 19:26

Bonjour à tous.
Je vous fais part de mon expérience en espérant que cela puisse servir à certains. Vous pouvez aussi vous servir de certaines étapes pour faire une maintenance « oil change » ou pour changer / nettoyer vos clapets d’admission.

Véhicule : BMW 320d e90 Fevrier 2007 163ch (moteur M47)

Symptômes:
- Sifflement (frottement des ailettes du turbo) dès le ralenti puis plus aigu lors d’une montée en régime jusqu’à environ 1500rpm (au delà le turbo reste à sa vitesse max).
- Fuite d’huile au niveau du turbo (quelques gouttes seulement pour mon cas)
- Forte consommation de carburant (moins de puissance donc on accélère plus)

A faire immédiatement :
S’arrêter ou rouler le moins possible pour éviter un emballement du moteur (casse immédiate) ou de contaminer le moteur avec des particules de métalliques du turbo cassé.
Il peut y avoir plusieurs raisons pour la casse du turbo. Sur M47, c’est très souvent dut au deshuileur (séparateur d’huile) qui s’encrasse et ne peut plus lubrifier correctement le turbo. Pour mon cas c’est (je suppose) la géométrie variable qui a cassé.

Selon quelques forums, la réparation coûte environ 1900€.
Si vous le faites vous-même on peut s’en tirer pour 500 - 600€ avec un turbo échange standard + une vidange avec un nouveau deshuileur et un filtre à air. Je vous laisse calculer l’économie.

Voici les étapes du démontage :
1- Démontage des plastiques et du filtre à air + deshuileur (1h30)
2- Démontage des durits de sortie d’air, de liquides de refroidissement et de l’intercooler (1/2h)
3- Démontage du turbo (1h)
4- Démontage de l’intercooler et des pipes d’admission (2h)
5- Nettoyage (2h30)
6- Remontage pipes admission, intercooler, durits, turbo deshuileur (3h)
7- Vidange (1h)
Tout peut se faire tout seul mais je conseille de vous faire aider au moins à l’étape 6 pour remonter le turbo.

Au niveau outillage :
Pas besoin d’outils particuliers (tournevis, mallette à cliquets, Torx, clés allen, clés plates suffisent) sauf pour le changement du filtre à huile où il faut une douille 6 pans de 36.
Les étapes de 1 à 5 peuvent se faire en attendant l’arrivée des pièces.

Ce que ça m’a couté :
Turbo échange standard (ref. 779548 de Mitsubishi) avec kit joints livré en 24h: 420€ sur turbopascher.com (excellent service commercial au passage).
Filtre à air : 22€ (pas obligatoire mais tant qu’à faire…)
Filtre à huile : 9€
Deshuileur : 22€
Joint de vidange : 1€
6L d’huile 5W30 LL04: 44€
Liquide de refroidissement : 5€
1 bon litre d’essence pour nettoyer ou du dégraissant : 2€
Total : 525€ TTC frais de port compris

Notes :
- J’avais récemment changé le filtre à pollen mais vous pouvez en commander un au passage.
- Certains suppriment les clapets d’admission (ceux qui ont connu les mauvaises expériences notamment sur la génération e46), on peut le faire lors du démontage des pipes d’admission (étape 4). Il faut alors acheter un kit à 80€.
- J’ai suivi un autre ordre car j’y suis allé un peu à l’aveugle, donc sur certaines photos on peut voir des vis enlevées alors que j’en parle un peu plus tard donc ne vous inquiétez pas. J’ai essayé de mettre les étapes dans un ordre le plus simple et le plus logique.

Honnêtement, si on fait cela calmement (même je comprends qu’on peut être énervé *63* ) en 1 weekend et une bonne playliste et c’est fait. Ce n’est pas si difficile, s'il y a beaucoup d’étapes c’est parce que j’ai voulu détailler (surtout le démontage) pour que toute personne motivée (et pas forcément mécanicienne) puisse le faire sans passer par les garages.
La longueur du tuto ne doit pas vous décourager, c’est vraiment faisable.
En plus au passage, on fait un bon nettoyage de toute l’admission (y compris la vanne EGR) plus une vidange.

Allez, on allume le garage, on lance la musique et on retrousse ses manches !

1. Démontage des plastiques et du filtre à air + deshuileur (1h30)
1.1- Démontage du cache moteur (2 Allen de 5)

1.2- Démontage du cache radiateur (3 Torx)
On enlève la grosse durit d’air qui sort du filtre à air
On en est là :

Image

A ce stade, mettez une couverture pour protéger votre carrosserie car vous allez beaucoup tourner autours

1.3- Démontage filtre à pollen
1.3.1- Bien débrancher les capteurs (x2) à l’aide d’un tournevis

Image

1.3.2- Déclipser le gros câble

Image

1.3.3- Dévisser l’habitable du filtre à pollen (vis de 10)

1.3.4- Déboulonner les barres anti-rapprochement
Un boulon à enlever au niveau des suspensions
Un boulon au centre sous un cache en caoutchouc (il faut juste le dévisser un peu sans l’enlever).

Les barres sortent sans problème

Note : sur les photos j’en ai enlevé qu’une, j’ai dû enlever l’autre au moment de l’étape 4 donc tant qu’à faire vous pouvez enlever les 2 à ce stade.

Voilà la photo avec la barre côté passager enlevée

Image

1.4- Démontage durits d’air
1.4.1- L’admission à enlever : 2 boulons
Image

1.4.2- Démontage du cache du filtre à air
Note : Ce n’est pas facile de sortir le cache au fond, il faut tirer un peu mais faire attention à ne pas le casser ou d’arracher un capteur. N’oubliez pas la vis du fond marquée avec la flèche jaune.
Enlever le filtre à air (notez qu’il a un sens : le téton va au fond)

Image

1.5- Démontage deshuileur
Note : C’est souvent une pièce responsable de la casse du turbo (sur moteur M47) pour ceux qui ont une version en mousse : il s’encrasse au cours du temps puis ne permet plus la lubrification du turbo.
Vous pouvez le changer préventivement (toutes les 2 vidanges) ou bien définitivement avec un modèle venturi.

Dévissez le support du faisceau puis les vis qui maintiennent le deshuileur

Image

En gros si vous n’avez pas cassé votre turbo, les étapes suivantes ne sont pas à faire (avis à ceux qui me lisent et qui ont encore leur turbo qui fonctionne).

2- Démontage des durits de sortie d’air, de liquides de refroidissement et de l’intercooler (1/2h)

2.1- La durit de sortie d’air du turbo s’enlève avec simple collier (tournevis plat). C’est la durit qui va vers l’intercooler

A ce moment-là, vous pouvez confirmer la casse, avec votre doigt essayez de faire bouger le palier du turbo, si il y a le moindre jeu (même très minime) c’est qu’il est cassé. C’est souvent accompagné d’huile et limaille.

Image

Vous pouvez donc commander votre turbo, la référence inscrite dessus est visible à cette étape. Pour ma part Mitsubishi 7795498. Pour en être sûr, faites le confirmer au revendeur en lui communicant votre VIN (cf. carte grise ou étiquette près du support suspension côté passager).

2.2- Durit de sortie d’huile en dessous du turbo et celle d'entrée sur le dessus.
Enlever la durite de sortie d’huile du turbo (maintenue par 2 vis de 10)

Image

Puis une autre reliée au turbo (entrée d’huile du turbo)

Image

2.3- Débrancher la durite de liquide de refroidissement
Cette opération servira à sortir le turbo (dégagement d’espace).
Bien penser à prendre une bassine (ou encore mieux à vidanger le liquide de refroidissement) on perd environ 2L de liquide.

Image

Note : Pour vidanger le liquide de refroidissement entièrement, il faut devisser une vis en plastique verte située juste au-dessus de l’intercooler.

2.4- Débrancher la durite entre le turbo et l’intercooler
Au niveau de l’intercooler une simple agrafe/clipse qui s’enlève avec un tournevis (l’autre partie de la durit a été enlevée en 2.1)
PHOTO

3- Démontage du turbo (1h)

3.1- Désaccoupler le support en aluminium qui retient l’actuateur et une durit (à gauche du turbo quand on est face au véhicule)

Image

3.2- Enlever le collier de serrage entre le turbo et l’échappement

Image

3.3- Dans le boitier du filtre à air, notez les 3 capuchons en caoutchouc, il faut les enlever. Les 3 trous laissent apparaitre une plaque en métal qui se déclipse très simplement en la poussant vers le bas au travers des trous.
En dessous, se trouvent les boulons qui supportent le turbo.

Image

Image

Le turbo doit sortir tout seul. Vous pouvez vous-même contempler les dégâts.

4- Démontage de l’intercooler et des pipes d’admission (2h)

4.1- Démontage de l’intercooler
Dissocier la durit d’arrivée d’air au niveau des pipes d’admission (clipse).

Il faut se mettre sous la voiture au-dessous du radiateur, il y a 2 vis à enlever (une de chaque côté).
L’intercooler vient tout seul.
Note : au passage on peut apercevoir au-dessus de l’intercooler la vis verte pour purger le liquide de refroidissement.

4.2- Dissocier les capteurs et les durits des pipes d’admission
Il y a 2 petites durits que je n’ai pas réussies à décoller (je les ai donc coupées à raz). Elles sont du côté du filtre à huile.

4.3- Déboulonner les pipes d’admission
Attention de ne pas perdre de pièces (joints et vis)
Note : j’ai légèrement fait levier avec un tournevis plat car tout le bloc était collé (au point où j’ai cru que j’avais oublié des vis).

On enlève les colliers

Image

Note : C’est une photo que j’ai prise au début donc ne faites pas attention au fait que certaines pièces enlevées précédemment soient encore présentes sur cette photo (boitier d’air, durits…), le principal c’est de repérer l’emplacement de ce qu’il faut démonter.

4.4- On démonte la commande de la tige qui gère les clapets (2 vis)

Image

Puis on déclipse la tige (il faut faire levier délicatement avec un tournevis plat)
Note : si vous avez décidé d’enlever vos clapets vous pouvez les enlever à ce stade mettre des bouchons (kit à 80€ sur internet).

5- Nettoyage (2h30)
Bien nettoyer :
- Durits de l’intercooler qui sont pleine d’huile
- L’intercooler
- Les pipes d’admission
- La vanne EGR
- La durit d’arrivée d’huile du turbo et ses vis creuses (bien vérifier que rien n’est bouché !)

On enlève la calamine des pipes d’admission avec un tournevis.
On démonte la vanne EGR

Image

Image

Image

Il faut bien racler (avec un tournevis par exemple).
J’ai nettoyé au jet d’eau chacune des pipes puis à l’essence pour aider au séchage.
Nettoyage de la tige de commande, de l’intercooler et des durits démontées pour enlever tout résidu solide et l’huile.
Dans le bac du lapin :

Image

Image

Image

Comme vous pouvez le voir ça n’a pas servi à rien.

6- Remontage pipes admission, intercooler, durits, turbo, deshuileur (3h)

Normalement si vous avez bien rangés toutes les pièces, ça doit se faire assez rapidement (sauf pour le turbo où j’ai galéré car j’étais seul).

6.1- On remonte dans les pipes d’admission dans l’ordre inverse du démontage

6.2- On rebranche les capteurs et les durits
Reprendre la photo en 4.3 pour aider
Il faut bien remettre le clipse de la durit d’arrivée d’air (parfois on croit à tort qu’elle est bien mise).

6.3- On remonte le turbo
Vérifier qu’il n’y ait pas de particules solides dans le turbo.

6.3.1- A l’aide d’une seringue, remplir d’huile l’entrée d’huile du turbo.

6.3.2- Rebrancher la durit d’arrivée d’huile en contrôlant bien qu’elle n’est pas abimée ou bouchée.
Changer au passage les 2 joints cuivre.

Image

6.3.3- Pour faciliter le remontage du turbo, sur table, je vous conseille de démonter l’embout de la durit de sortie d’huile (celle qui se monte avec deux vis de 10) en changeant au passage le joint.
Note : J’ai regretté de ne pas avoir fait ce montage sur table.

6.3.4- On remonte l’ensemble « turbo-durite arrivée d’huile-embout sortie d’huile » dans le moteur en n’oubliant pas de changer le joint du collecteur.

6.3.5- Monter les durits d’huile et bien resserrer les colliers (c’est sous pression).

6.3.6- Remonter la durite d’eau.

6.3.7- Bien clipser les durits à l’intercooler si vous ne voulez pas retrouver votre intercooler sur la route lors de l’essai (c’est aussi sous pression).

J’étais tout seul pour le faire, c’était une horreur à remonter à cause du peu d’espace pour glisser les mains et le maintenir tout en vissant… Sur des forums, certains le remonte coté échappement, c’est peut-être plus facile (pensez à démonter la sonde Lambda avant). N’hésitez pas à faire partager votre expérience. Le mieux est tout de même de vous faire aider pour cette étape.

7- Vidange et essai (1h)

7.1- Remplacer le filtre à huile (c’est le plus simple à cette étape)
Le filtre est dans un boitier en plastique avec un bouchon qui s’ouvre avec une douille de 36.

Image

7.3- On enlève le bouchon d’huile au-dessus et celui sous le carter
Prévoir une bassine d’au moins 6l (il y a 5.2L d’huile)

7.4- On revisse le bouchon du carter en changeant le joint en cuivre puis on remplit d’huile.

7.5- On n’oublie pas de remettre du liquide de refroidissement

7.6- On remonte tous les carénages.

7.7- Finalisation des niveaux
On démarre, on fait chauffer une minute puis on refait le niveau d’huile et d’eau.

7.8- Check up final

On roule un peu à bas régime (sans charge sur le turbo) le temps de faire chauffer, on essuie sa goutte sur le front puis on monte progressivement la charge sur le turbo (jusqu’à la pleine charge) en restant à l’affut de tout bruit étranges ou de voyants. On doit retrouver la puissance d’origine (voir plus avec tous les nettoyages à l’admission fait).

7.9- Remise à zéro du compteur de maintenance (pour la vidange)
7.9.1- Démarrer le moteur
7.9.2- Remettre à zéro le compteur kilométrique moteur tournant véhicule à l'arrêt.
7.9.3- Couper le contact
7.9.4- Insérer la clé et appuyer sur « start » sans débrayer (équivalent à la position 1 d’une clé standard) donc le moteur reste à l’arrêt et les voyants doivent s'allumer.
7.9.5- Appuyer sur le bouton de remise à zéro des km, un triangle jaune s'allume, rester appuyé quelques secondes jusqu'à l'apparition d'un témoin de maintenance puis relâcher.
7.9.6- Faire défiler le menu avec la molette d'intensité lumineuse (commodo de gauche, celui des clignotants). Choisir le mode maintenance de la vidange (vous pouvez faire de même avec celui du filtre à pollen s’il y a été changé).
7.9.7- Appuyer sur le bouton BC du même commodo.
7.9.8- L'ordinateur de bord va demander "reset ?", continuez alors d'appuyer sur le bouton BC pendant quelques secondes.

On prend une bonne douche, bonne route !

Bigbzh
Membre Assidu
Membre Assidu
 
Messages: 423
Enregistré le: 04 Juil 2013, 20:30
Véhicule: Bmw (E46) 330D - 2004
Code VIN: PH93309

Re: [TUTO] Changement turbo e90 320d prod Fev. 2007 (moteur

par Bigbzh » 14 Mar 2017, 21:58

Salut !!

Beau travail, bon tuto ! *br*

Cramelitor
Membre Assidu
Membre Assidu
 
Messages: 832
Enregistré le: 21 Nov 2015, 09:34
Localisation: Drôme
Véhicule: BMW (E46) 330Cd Ph2 pack luxe 2005
Code VIN: PJ90939

Re: [TUTO] Changement turbo e90 320d prod Fev. 2007 (moteur

par Cramelitor » 17 Mar 2017, 12:07

Chapeau pour ce Tuto très bien détaillé. **2
Sa rédaction a du te prendre beaucoup de temps. Merci *15*

Papanono72
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 1
Enregistré le: 26 Juin 2017, 14:43
Véhicule: Bmw e91 pack confort
Code VIN:

Re: [TUTO] Changement turbo e90 320d prod Fev. 2007 (moteur

par Papanono72 » 26 Juin 2017, 14:47

Bonjour,
Lorsque tu as remplacé ton turbo, une fois remonté, as tu eu besoin de régler l actuateur électronique du turbo ou bien il fonctionné déjà parfaitement?

4 messages   •   Page 1 sur 1

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Nous sommes le 19 Sep 2017, 18:11