Bmw M3 E36, elle en impose!
Postez ici tous vos sujets sur la série 3 (E36) et ses variantes (coupé, berline, touring etc...)

36 messages   •   Page 1 sur 4   •   1, 2, 3, 4
Avatar de l’utilisateur
Dcx
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 7390
Enregistré le: 15 Juil 2007, 11:49
Localisation: RP
Véhicule: Bmw (E90) 330d pack sport M
Code VIN:

Bmw M3 E36, elle en impose!

par Dcx » 15 Juil 2007, 13:49

Les BMW signées Motorsport Gmbh ont toujours été des automobiles débordantes de passion. La e36 s'inscrit brillament dans cette tradition depuis la M3 E30 apparue en 1986. Si la première version utilisait un "modeste" 4 cylindres 2,3 litres de 195 ch, la M3 type E36, ayant de bien plus grandes ambitions commerciales, s'arme d'un magnifique "6 en ligne" qui fera le bonheur de milliers d'amateurs de belles mécaniques.

Image

PRESENTATION
La BMW série 3 E36 est apparue en Europe à la fin de l'année 1990. Succédant à la e30 aux formes démodées, la nouvelle belle est à la fois plus fine et élancée que ne l'était son ailleul mais aussi plus sportive et agressive. Soucieux également de renforcer sa position sur les marchés Nord américains et japonais, BMW développe une gamme étonnament large. Ainsi, le nombre de carrosseries disponibles rapproche BMW des constructeurs généralistes : berline, compacte, coupé, cabriolet, break... avec à chaque fois un choix complet de motorisations. Du modeste 1.6L jusqu'au 3.2L de la M3, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses ! La M3 est pourtant, de loin, celle qui attire le plus les regards. Son look "dicrètement sportif" est totalement sublime. Eléments caractéristiques de cette distinction, les petits rétros "motorsport", communs aux M5 et 850 CSi, des bas de caisse légèrement plus agressif et des boucliers avant et arrières plus aérés, pour mieux faire respirer la bête qui se cache sous le capot ! En 1996 BMW ajoute au style M3, les clignotants blanc. Disponible également chez les concessionnaires, le kit carrosserie de la M3 est un modèle de tuning de bon goût. Cela ne fut d'ailleurs pas du goût de tout le monde, puisqu'en 1993, lorsque la nouvelle M3 est apparue les fans de la précédente génération (e30) crièrent à l'infamie en découvrant celle qui selon eux n'évoquait pas suffisamment la sportivité tant attendue et qui faisait trop GT embourgeoisée ! La BMW M3 (E36) démarra sa carrière en Coupé. A l'été 1996, la nouvelle M3 équipée du moteur 3.2 L est également déclinée en berline 4 portes et en cabriolet pour mieux satisfaire la demande du marché américain.

MOTEUR
La génération suivante de M3 (la E36) a commencé sa carrière avec un nouveau bloc (le S50) 6 cylindres en ligne de 3 litres à gestion électronique intégrale developpant 286 CV. Grâce à un système de calage variable des arbres à came (VANOS), l'héritière dépourvue de turbo, offre plus de couple à moyen régime. Ce 3.0 286 cv fera de la M3 une légende de par ses performances époustouflantes pour un prix bien en deçà de celui des Porsche et autres GT concurrentes. Mais après une série limitée de 295 ch, en 1996 BMW en rajoute une couche et décide d'augmenter la cylindrée à 3.2 litres portant la puissance de la M3 à 321 CV au régime maxi de 7400 tr/mn. La M3 dépasse les 100 ch au litre. Cette évolution s'accompagne également d'une nouvelle boite à 6 rapports et de freins plus puissants (qui se retrouveront sur la M5 ensuite). A noter : les versions US de la M3 sont bridées à 240 chevaux (et toc, bien fait !). La M36 E36 EVO fut également déclinée, et c'est la première fois, en 3 carosseries différentes. La version de la sortie 3.2 en 1995 ne pouvait qu'enthousiasmer les connaisseurs, qui l'ont accueilli comme il se devait. En effet, cette version, évolution de la précédente, bonifiait ses qualités et performances sans pour autant perdre en polyvalence. La M3 3.2 L est donc une formidable voiture, caractérisée par un rapport prix/performances sans réelle concurrence. Ce moteur plein à tous les régimes est servi par un châssis joueur, mais pas trop. La sonorité un rien métallique est vraiment envoûtante, tous comme les sensations procurées lorsque l'on taquine la pédale de droite. Toutefois, il n'est nul besoin d'accélérer pour profiter pleinement des nombreuses qualités de cette voiture, puisque le moteur se montre également très souple et le confort correct au regard du niveau de performances proposé. Parmi les détails croustillants relevés dans la presse de l'époque citons "la M3 a plus de couple au ralenti qu'une 325i à son maximum !", " Sans turbo, le 6 cylindres en ligne de la M3 développe plus de couple qu'une Porsche 911 Carrera ou une Honda NSX", " Avec un rendement exceptionnel de 95,7 cheval/litre, le moteur de la M3 3,2 met toutes les concurrentes potentielles dans l'ombre".

SUR LA ROUTE
La BMW M3 3.0 a été produite de décembre 1992 à septembre 1995. Fin 1995 le nouveau modèle millésimé 1996 reçoit le bloc 3.2L. BMW annonce 5.5 sec. pour le 0-100 km/h par la 3.2L coupe, valeur largement vérifiée par la presse internationale. Les 6.0 sec. de la version 3.0L paraissent en proportion moins valorisant. testée par le magazine allemand "Auto, Motor und Sport" un M3 3.0 Coupe surchargé d'option s'est acquitté de cet exercice en 5.8 sec. Les reprises sont du même tonneau avec seulement 8.8 seconds, pour le 80-120 km/h en 5ème, soit 0.8 seconds de moins qu'une Ferrari Testa Rossa... c'est dire ! Comparée à ses prestigieuses rivales de l'époque, la M3 jette un froid. Vendue presque 2 fois moins cher que certaines, elle se positionne non pas en rivale mais en référence devant des sportives telles que la Porsche 968 CS, Audi S4, Coupe Mercedes C43 AMG, Porsche 911. La M3 E36 EVO, connue pour son 3.2L reçu en plus de son moteur "gonflé", un sustème de freinage plus à la hauteur, quoique perfectible. Ce système issu de la M5 3.8 permet de stopper la M3 sur des distances record, mais son endurance laisse parfois de gros moment d'incosistance. Plus tard, la boîte séquentielle SMG vient compléter la liste des options.

ACHETER UNE BMW M3 E36
Civilisée et incroyablement homogène, la M3 est également polyvalente et se décline en toute une gamme, afin que chacun y trouve son compte : Le coupé, reste la plus authentique et la plus efficace des M3, mais la berline comblera aussi les gros rouleurs ou les pères de famille par son aspect plus pratique et sa discrétion plus prononcée. Enfin, le cabriolet, ravira ceux qui aiment être décoiffés, mais pêche un peu par son manque de rigidité. Quoiqu'il en soit la M3 e36 restera pour longtemps une référence en matière de rigueur et de passion.

henry85
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par henry85 » 15 Aoû 2007, 19:05

c est pas tres sympa de nous faire baver *03** en tout cas j adore la bleu *98/

denis54
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par denis54 » 17 Aoû 2007, 19:43

je préfére les jantes du coupé français...ou alors le coupé n'a pas les bonnes jantes, je sais qu'il y en a qui préféraient les jantes du cabrio ou de la 4 portes..

en tous cas c'était une bien belle auto cette E 36.. d'ailleurs c'est toujours une belle auto!!!Image

antoine
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par antoine » 09 Sep 2007, 20:22

et dire que bientot, je devrais en avoir une :roll:

bacobut
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par bacobut » 20 Jan 2008, 23:52

Message de kriss78 le Sam 3 Nov 2007 19:36

denis54 a écrit:je préfére les jantes du coupé français...ou alors le coupé n'a pas les bonnes jantes, je sais qu'il y en a qui préféraient les jantes du cabrio ou de la 4 portes..

en tous cas c'était une bien belle auto cette E 36.. d'ailleurs c'est toujours une belle auto!!!Image




je pense que tu dois confondre avec les jantes du 3L2, sur les photos c'est un 3L *58/ :ugeek:


moi j'ai realisé un reve de gosse, ca fait 2 ans que je roule en E36 321cv, origine france, achetee avec 54 000km, carnet d'entretien a jour, pas de prepa... aujourd'hui ma cherie a un peu plus de 78 000km et je n'ai aucun probleme avec, je continu a faire son entretien chez bmw et je la bichonne autant que je peux *65**







Comment peut tu dire ca toi qui en possede une!!!
Tu le vois a quoi? ? ?
Cette photo est surement une photo de presse, ou de book bmw, ou tout autre magazine, mais ces 2 voiture sont d'origine, n'est ce pas?
Alors regarde bien la calandre. . . c'est celle de la phase 2, donc produite après 96, et le 3l a disparu en . . .95.
Et, il n'y a pas eut de 3.0l en phase 2, meme la m3 gt, qui le tout dernier modele de la 3.0l n'a pas eu la "chance" d'avoir cette calandre.. .. ..

Allez a+

bmw330d67
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par bmw330d67 » 25 Avr 2008, 20:17

la ///M, quand j'y repense c'etait une très bonne voiture. pour ma part j'ai connu la 3.0l 286ch, c'est mon père qui l'avait. fiable, robuste et nerveuse! on y était vite aux 245 voiture blindée en rentrant des vacances! mais la jauge d'essence dessendait a vu d'oeil!!! Mais c'etait un plaisir le ronronnement du 6 cylindre. Mon père l'avait gardée 4 ans et pendant cette periode il a parcouru environ 50000km et a part les pneux (12000km le train arrière!) et les revisons elle lui a couté une batterie et c'est tout!

GLoooSS
 

Re: Bmw M3 E36, elle en impose!

par GLoooSS » 05 Fév 2009, 13:38

Je l'adore cette M.... Image

  Suivante
36 messages   •   Page 1 sur 4   •   1, 2, 3, 4

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Nous sommes le 24 Avr 2017, 14:22