Additif FAP
Postez ici tous vos sujets sur la série 3 et ses variantes (coupé, 5 portes etc...)

6 messages   •   Page 1 sur 1
pat80
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 7
Enregistré le: 24 Fév 2015, 14:42
Localisation: 80
Véhicule: BMW E90 BA pack luxe 177cv BA
Code VIN:

Additif FAP

par pat80 » 03 Déc 2015, 12:25

Bonjour,
Une petite question aux connaisseurs

Quand remettre de l'additif "eolys" je crois, dans le reservoir du FAP, et ou se trouve ce réservoir, ma bm E90 phase 2 à 127000 km, et que pensez-vous du produit à mettre dans le gas oil pour le FAP

Je l'ai depuis un an et je ne sais pas le genre de parcourt que l'ancien proprio faisait

Merci à vous

Avatar de l’utilisateur
Dcx
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8100
Enregistré le: 15 Juil 2007, 11:49
Localisation: RP
Véhicule: Bmw (E90) 330d pack sport M
Code VIN:

Re: aditif FAP

par Dcx » 03 Déc 2015, 19:56

Alors pour moi tu n'a pas à mettre de l'additif Eolys dans ta BMW E90 car c'est pour la technologie des FAP Peugeot / Citroën .
Le système BMW fonctionne différemment et sans additifs, après tu peu mettre du Bardhal ou autre mais ce n'est pas nécessaire. Je te met un extrait de sujet sur le fonctionnement du FAP BMW .


Voilà le fonctionnement de la régénération du filtre à particules DDE 5.0/ 6.0/ 6.2

Une régénération du filtre à particules ne peut avoir lieu que si une régénération est demandée au sein du boîtier électronique DDE.

La demande de régénération est obtenue en définissant au sein du boîtier électronique DDE une valeur maximale pour la consommation de carburant depuis la dernière régénération.
Lors du prochain cycle de conduite, la régénération est amorcée dès que la température du liquide de refroidissement atteint au moins 75 °C et que la température des gaz avant catalyseur atteint au moins 240 °C en amont du catalyseur. Le réservoir doit par ailleurs contenir au moins 10 l de carburant.

L'effet de régénération est maximal dans le cas où le véhicule roule dès le début de la régénération pendant environ 20 minutes à une vitesse relativement constante d'au moins 60 km/h. L'expérience montre que les meilleurs résultats sont obtenus en conduite extra-urbaine.

L'état actuel du blocage de régénération éventuellement présent, d'une éventuelle demande de régénération au sein du boîtier électronique et de la régénération proprement dite peut être contrôlé soit au moyen de la fonction SAV ”Régénération du filtre à particules”, soit dans l'interrogation d'états du boîtier DDE, sous ”- Filtre à particules”. Il est par ailleurs possible d'afficher le kilométrage parcouru depuis la dernière régénération.

On distingue de la même façon les états suivants pour la régénération :

* Régénération bloquée
* Régénération validée
* Régénération demandée dans boîtier DDE
* Régénération pas demandée

On distingue de la même façon les états suivants pour la régénération :

* Régénération active
* Régénération inactive
* Kilométrage parcouru depuis la dernière régénération concluante en mètres
* Kilométrage (calculé) pouvant encore être parcouru avec le filtre à particules
* Consommation moyenne de carburant pour 100 km depuis le remplacement du filtre
* Kilométrages parcourus depuis l'avant dernière et l'avant avant dernière régénération


Nota :

En cas d'interruption prématurée de la procédure de régénération, la régénération reprend lors du cycle de conduite suivant, dès que la température du liquide de refroidissement atteint au moins 75 °C et que la température des gaz avant catalyseur atteint au moins 240 °C en amont du catalyseur.


La charge de suie du filtre à particules diesel est déterminée par la DDE via les points de fonctionnement du
moteur.

La régénération du filtre à particules fonctionne de façon continue et cyclique.

· Régénération continue

La température minimal d'inflammation de la suie est de 350°C

L'oxydation de la suie commence par le dioxyde d'azote (NO2) présent dans les gaz d'échappement.
Aucune chaleur n'est alors dégagée.
Le dioxyde d'azote se forme à partir du monoxyde d'azote (NO) dans le catalyseur d'oxydation.
La disposition à proximité du moteur favorise l'effet de la régénération continue.

Lorsque la température des gaz d'échappement est supérieur à 350 °C, les particules de suie sont brûlées
Lorsque la température des gaz d'échappement est inférieure à 350 °C, les particules de suie s'accumulent à l'intérieur du FAP, car la température est inférieure à la température d'oxydation de la suie.

Or les gaz d’échappement atteignent avec difficulté les 300°C en trajets urbains, donc la régénération continue ne fonctionne JAMAIS


· Régénération cyclique

Si le style de conduite ne permet pas une régénération continue du filtre à particules diesel (par ex: mode de charge partielle constant en circulation urbaine et température des gaz d'échappement peu élevée), le système procède à une régénération ciblée. Ce processus est piloté à l'aide des signaux émis par le capteur de contrepression d'échappement et les deux capteurs de température des gaz d'échappement. La régénération cyclique se déroule de la même manière que la régénération continue sans aucun effet notable sur le comportement routier.
La régénération, qui dépend de l'état de charge du moteur, s'effectue en réduisant le débit de l'air d'admission de manière ciblée et en associant 1 à 2 post-injection(s). La température des gaz d'échappement augmente de ce fait à plus de 600°C. L'oxygène résiduel (O2) contenu dans les gaz d'échappement permet de brûler la suie. La durée de la régénération du filtre à particules diesel peut alors durer plusieurs minutes. La périodicité de la régénération dépend des conditions d'utilisation du véhicule sur les 500 derniers kilomètres.
Si la température des gaz d'échappement est élevée, la combustion continue des particules de suie réduit les dépôts de suie.
Le filtre à particules diesel est en outre régénéré tous les 700 à 2500 kilomètres (selon le profil de conduite). En cas de défaillance du capteur de contrepression d'échappement ou de l'un des capteurs de température des gaz d'échappement, le filtre à particules diesel est régénéré tous les 500 kilomètres.

Lorsque le filtre à particules contient une charge de suie très importante, il peut arriver que la demande de régénération soit invalidée, autrement dit supprimée, après un court laps de temps.
Il est nécessaire dans pareil cas de régénérer le filtre à particules en roulant env. 30 minutes à vitesse constante sur une autoroute ou une voie rapide.

Il arrive parfois, lorsque la charge en suie du filtre à particules est particulièrement élevée, que la contrepression à l'échappement elle aussi très élevée engendre des problèmes au régime de coupure. Il devient alors difficile, dans beaucoup de cas, d'effectuer le contrôle de la contrepression à l'échappement. Une régénération complète permet très souvent de résoudre ce problème et de réduire la contrepression à l'échappement.

]

Avatar de l’utilisateur
Bougnax
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3474
Enregistré le: 11 Jan 2015, 18:07
Localisation: Est
Véhicule: BMW E60 530i LCI Sport 272 cv (BVM)
Code VIN:

Re: aditif FAP

par Bougnax » 03 Déc 2015, 21:17

*21*
Pas d'additif chez BMW, ce qui est un tort d'ailleurs mais ça c'est une autre histoire....

Avatar de l’utilisateur
pacorabat
Membre Premium
Membre Premium
 
Messages: 4108
Enregistré le: 25 Fév 2010, 10:42
Localisation: Rhone-Alpes
Véhicule: R1200GS / ex 325ti Pack M
Code VIN: FV39857

Re: aditif FAP

par pacorabat » 03 Déc 2015, 22:10

Surtout que c'est PSA qui a le brevet du FAP avec additif, donc les autres constructeurs font du FAP "classique" à partir de metaux métaux rares (et cher)...

Xscale
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 18
Enregistré le: 15 Nov 2015, 15:57
Véhicule: BMW (E91) 325i Touring
Code VIN:

Re: Additif FAP

par Xscale » 05 Déc 2015, 20:13

Bonjour,
S'il met permis de répondre à cette question, il faut savoir que BMW délivre un produit nettoyant qui permet de nettoyer le système injection (je reste vague car l'on ne sais pas jusqu'ou ou comment), de plus, il est extrémement dèconseillé d'utiliser un produit autre (mecacyl, exxon, ... ) , ceci est de bonne foi avec l'avis de pas mal de conseiller (motoriste) bmw .

Avatar de l’utilisateur
Bougnax
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3474
Enregistré le: 11 Jan 2015, 18:07
Localisation: Est
Véhicule: BMW E60 530i LCI Sport 272 cv (BVM)
Code VIN:

Re: Additif FAP

par Bougnax » 05 Déc 2015, 21:10

l'avantage du FAP additivité PSA, c'est surtout de pouvoir lancer des Régés à plus basse température (donc plus souvent) et de générer ensuite des températures plus élevées (donc meilleure combustion et élimination des suies). C'est pour ça qu'il y a beaucoup moins de pb de colmatage de FAP chez PSA....

6 messages   •   Page 1 sur 1

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Nous sommes le 14 Déc 2017, 05:34