3000 kms en M550d
Postez ici tous vos sujets sur la série 5 (F10) et ses variantes (GT, berline, touring etc...)

7 messages   •   Page 1 sur 1
LSIX
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Aoû 2017, 11:13
Véhicule: M550d
Code VIN:

3000 kms en M550d

par LSIX » 19 Aoû 2017, 11:51

Bonjour à tous,

Je viens de faire l'acquisition d'une M550d F10. Il s'agit d'une LCI achetée dans le réseau BMW, donc avec la garantie BMW Premium 24 mois. Elle est dans une combo CarbonSchwartz / cuir marron / inserts Individual laqués noirs. Elle est plutôt bien optionnée, avec, en plus de la dotation de série déjà généreuse sur cette version : les packs Adv.Safety & Innovation (donc toutes les aides à la conduite sauf vision nocturne et stationnement auto), le pack Aluminium Line Satiné (bon choix avec la teinte noire), l'Adaptive Drive, l'instrumentation full digital Black Panel Advanced, les sièges AV+AR chauffants, les appuis lombaires électriques, les stores AR élec. et latéraux mécaniques, l'Accès Confort, les portes "Soft Close", le coffre AR élec avec capteur au pied, le toit ouvrant élec, et qqs bricoles secondaires (tapis, prises 12V, protection coffre). Et surtout, contrairement aux 90% des modèles mis en circulation avec une surmonte pneumatique en 20", elle est chaussée en monte standard 19", ce à quoi je tenais absolument.
Après 3000kms parcourus pendant les vacances, ce petit post me permet de vous faire part de mes impressions de conduites tous critères d'analyses confondus. Cette distance a été parcourue 70% sur autoroute et 30% sur route.
Voici donc point par point mon ressenti à son volant ...

Moteur
A tout seigneur, tout honneur, je commence par la mécanique. Quoiqu'en disent les puristes des productions MPerformance, ce moteur a beau être à combustion spontanée, il n'en reste pas moins une pièce mécanique exceptionnelle. A vrai dire, il ne lui manque que l'allonge et un poil de finesse acoustique à froid. Pour le reste, je ne vois pas de reproches à lui faire.
A commencer bien sûr par le couple, dont il est gorgé à tous les régimes, surpassant ses homologues essence de toute la gamme F10, hors M5 bien sûr. Concrètement, ça permet des dépassements fulgurants dés le déboitement et quel que soit le régime ! Si l'on paresse à 1200trs, la boîte s'occupe de rentrer 1 ou 2 rapports instantanément avant de lâcher une bonne avoinée de Nm dans les fessiers de tous les occupants. C'est d'une simplicité et d'une efficacité désarmante, non sans fournir son lot de sensations dynamiques, dont bien des turbos modernes pourraient s'inspirer (mieux que la 535i en particulier, dont au passage la bande son m'a semblé ratée ...).
Alors, en quoi ce moteur est-il un diesel ?
Les vibrations ? non, raté, aucune vibration.
La sonorité ? raté aussi. Le maquillage est ébouriffant ! En charge, ça sonne comme un V8 bien caverneux. Et à vitesse stabilisée, ce moteur est inaudible sur route et quasi sur autoroute où seul le sifflement de l'un des 3 turbos se fait entendre. Rien à voir avec le bi-turbo de la 535d qui se trouve acoustiquement relégué au rang d'instrument agricole (moteur que j'avais essayé sur une 740d F01 lors de mes recherches). Les modes Sport et Sport+ actionnent parait-il un synthétiseur de son dans les enceintes. Dans la pratique, j'ai trouvé assez peu de différences avec les autres modes qui en seraient privés. Dans tous les cas, la sonorité reste grave, feutrée, presque empreinte des pulsations arythmiques des gros V8 américains. Je dis ça par opposition à la sonorité des 6 en ligne essence de la marque que je connais bien et dont la régularité de pouls est exceptionnelle. Et avec mes excuses aux possesseurs/admirateurs de Mustang et autres Camaro ... j'ai dit presque !
L'allonge ? Là, oui, on sent un ADN de diesel. A 5000 trs, bien que ça progresse encore joyeusement vers la zone rouge (qui est à 5500), on préfère cliquer sur la palette de droite pour replonger dans la mare à couple 2000trs plus bas et profiter d'une reprise de poussée incroyable. Donc soit : addictif, mais pas d'envolées lyriques car la plage de fonctionnement est insuffisante.
Bon bref, côté moteur, c'est un bonheur atypique.

Perfs/Chronos
Ben évidemment, ça décoiffe. Sans brutalité, mais avec une constance d'un bout à l'autre du compte tour qui dépose la plupart de ce qu'on croise sur les routes, quel que soit le régime et la vitesse. L'impression à l'accélération est vraiment celle de lâcher un énorme élastique et on se retrouve à des vitesses prohibitives sans le vouloir. Une caravane et les quelques hésitants qui se trouvent derrière sont effacés d'une traite à la moindre ligne droite. Mais une fois devant, pédale de gauche svp car le compteur s'affole, on roule 2 fois trop vite ...

Conso
En moyenne, 7.8l pour une conduite au régulateur 5kmh au dessus des limites, et de nombreuses sollicitations pour les dépassements sur route. Pas mal de dénivelé également. Une 535d fait mieux, mais il faut accepter la contrepartie de sa sonorité et de sa (relative) moindre performance. Pour ma part, je préfère sans discussion le compromis de la M550d. Sur autoroute, compter 7.5l à 130, sur route, 6.5l à 90, tout ça sur le plat et sans vent. Dès qu'on profite des chevaux, la moyenne d'une séquence musclée s'établit vers les 15/18l. La conso est assez sensible au dénivelé, eu égard au poids conséquent de la voiture.

Comportement
On touche là les limites de l'exercice inauguré par les ingénieurs de BMW. Au delà du caractère du moteur dont opposants et défenseurs peuvent discuter à l'infini, cette voiture peut-elle être considérée comme une sportive, avec un poids de 2 tonnes et une longueur de près de 5m ? Pour moi, c'est non et je n'ai même pas essayé de chercher les limites du châssis, certainement très reculées vu l'équipement technologique des trains roulants. L'inertie de la masse est immédiatement perceptible dès qu'on hausse le rythme. Même si le comportement en courbes et en virages reste parfaitement maîtrisé par les barres antiroulis qui savent s'adapter aux efforts latéraux (option Adaptive Drive). L'inertie au lâcher d'accélérateur et la sensation au freinage (pourtant mordant) n'incitent pas à la mener comme une sportive. Il s'agit finalement plus d'une limite dans le concept que dans les technologies mises en œuvre ou dans l'aboutissement de la conception technique. C'est un avis personnel que l'on n'est pas obligé de partager, influencé je dois le dire par l'expérience de conduite d'un Cayman 981 que j'ai possédé 2 ans. Le Cayman est un sportif dans l'âme, d'une efficacité incomparable, même avec un châssis passif et 2 roues motrices. Si on le prend en exemple de ce que peut être une sportive dans la production automobile, il est clair que la M550d est dans un autre registre. Dés le départ, dans ses gênes : son gabarit et sa répartition des masses qui forme un nuage bien trop étendu autour du centre de gravité, lui enlèvent toute chance d'accéder au rang de sportive au sens où on l'entendrait n'importe quel possesseur de Porsche. Autant j'ai été frustré de n'avoir jamais conduit mon Cayman sur circuit, les routes ouvertes étant inaptes à exploiter les capacités de son châssis, autant la piste est le dernier endroit où j'irai user les gommes de la M550d. Sur les autres chapitres des qualités routières, cette BM offre des prestations royales alliant un confort princier et des performances ébouriffantes. Et c'était bien l'objet de mon achat !

Confort
Ca reste LE point fort de cette voiture. Toutes les qualités de confort qui ont fait la réputation des F10 sont présentes. Les sièges Sport de série sont de vrais chaussons, la position de conduite est parfaite et se règle avec précision, l'amortissement est bluffant et surtout le silence de fonctionnement est royal. Mêmes les gros pneumatiques (275/35 à l'AR tout de même) ne parviennent pas à perturber ni l'acoustique ni l'amortissement. Les bruits d'air sont parfaitement contenus, et finalement, on croise à 130 sur l'autoroute dans un silence très appréciable, régime calé à moins de 2000 trs. Les démarrages en douceur sont quasi ceux d'une hybride tant le moteur est silencieux et exempt de vibrations !

Esthétique
Le CarbonSchwartz est une couleur assez vivante, prenant de beaux reflets bleu nuit. L'option Aluminium Line Satiné, venant en remplacement des habillages noirs de série Shadow Line, est bien mise en valeur et complète les magnifiques rétros FerricGrau et la calandre qui va avec. Le cuir marron sied bien à l'ensemble, ce n'est pas ce que j'aurais choisi, mais il a l'avantage d'échapper au noir sans être salissant. Les inserts piano laqués noir Individual sont décevants : c'est fragile (plein de micro-rayures), ça prend la poussière et leur consistance fait très "plastoc". Les insignes M intérieurs sont finement distribués : seuils de porte, volant et sélecteur de vitesse. Le petit volant à jante épaisse est super-agréable à prendre en main.
Au final, extérieurement, la chirurgie MPerformance est particulièrement discrète et de bon goût. La voiture est bien posée sur sa suspension abaissée et ses gros pneus. La F10 n'a pas pris une ride à l'arrière, seule sa face avant commence à dater légèrement. Les sorties d'échappement trapézoïdales restent le seul véritable indice visible qui différencie ce modèle de la gamme "ordinaire" (mention M550d supprimée à l'arrière, option que j'aurais également cochée), je n'adore pas, mais cela contribue à viriliser le look de base. Donc globalement, la signature visuelle de ce modèle est assez réussie.

Equipements
De série, la voiture est déjà généreusement équipée (pour une BM j'entends!) : kit M-Performance intérieur et extérieur, sièges élec à mémoire, clim 4 zones, ciel de pavillon anthracite, intérieur cuir ou alcantara, sièges sport, jantes 19", boite sport, phares adaptatifs anti-éblouissement, rétro élec électrochrome, le pack Connected Drive incluant le GPS haut de gamme, les services connectés et la molette iDrive tactile, la direction et la suspension "DirectDrive" et le 1er niveau de chaine HiFi haut de gamme. En plus des basiques bien sûr.
Les options dont j'ai bien profité :
HUD : l'affichage tête haute, c'est du caviar. Celui-ci est complet, ultra-lisible, réglable, en couleur et haute définition.
ACC : le régulateur de distance est très pertinent, c'est le complément parfait du régulateur de vitesse. Il fait office de conducteur autonome en embouteillage et dans les files de voitures, c'est efficace et reposant lors des longs voyages.
Surround View : la vision périphérique 360° est quasiment indispensable vu le gabarit de la voiture, elle m'a extirpé 1 ou 2 fois de situations de manœuvres scabreuses où j'aurais un peu transpiré tout seul ...
Adaptive Drive : je ne peux pas dire en quoi l'Adaptive Drive est mieux que le châssis passif d'origine que je n'ai pas essayé. Mais dans l'absolu, il offre une polyvalence très étendue sachant allier un confort d'amortissement surprenant en toutes circonstances et une capacité bienvenue de virer à plat. Les mouvements de caisse sont parfaitement contenus, surtout pour une voiture que son poids et son énergie cinétique embarquée auraient vite fait d'écarter vers l'extérieur de la trajectoire.
Select Drive : les 4 modes de conduite proposés sont plutôt bien marqués. J'ai principalement utilisé les modes EcoPro et Sport.
Pour le reste, la boîte Sport de série est impeccable, elle sait tout faire : la douceur d'une classique boîte à convertisseur dans les modes Confort et la rapidité/vivacité d'une boîte double embrayage dans les modes Sport. Les aides aux ouvrants sont agréables (soft close, coffre auto), mais ça relève du gadget. Clim douce et efficace, HiFi BMW suffisante.

Alors des défauts ?
Chipotons un peu, dans le désordre. Pas de réglage Individual comme sur une Audi, qui permettrait de se faire une config à la carte. Les possibilités offertes restent dans une logique cohérente de fine tuning sur les modes prévus par le constructeur. Côté finition, quelques habillages curieusement plastoc : le piano laqué noir Individual ne fait pas haut de gamme, et les habillages extérieurs des montants B non plus. De ce point de vue, le costume tiré à 4 épingles d'une A6 est une gamme au dessus. Le régulateur de distance ne propose pas une distance mini suffisamment courte dans certaines circonstances et le radar paraît avoir un faisceau un peu large (par exemple, il va identifier comme un obstacle de face un cycliste latéral). Le fonctionnement des feux de route auto n'est franchement pas convaincant. Le rayon de braquage est important et ne facilite pas les manœuvres. L'écran central dans lequel s'affichent les cartes GPS en mode paysage n'a pas les dimensions adéquates. Trop étroit en hauteur à mon sens. Tesla, Volvo et Renault ont fait la rotation depuis un moment.
Et lié à mon exemplaire, j'ai quelques points à faire prendre en charge par la garantie BMW : un défaut récurrent sur le radar de distance (mais qui disparait quand on change de mode !), les feux de routes auto un peu fantaisistes, le capteur de geste pour l'ouverture du coffre également.

En synthèse, je dirais que la M550d est une routière exceptionnelle. Elle a conservé toutes les qualités de base de la F10, notamment le silence de fonctionnement, le confort général (avec l'aide de l'Adaptive Drive ...) et une dotation riche en équipement. Elle y ajoute un niveau de performance exceptionnel, grâce à son ensemble moteur/boîte et sa technologie (châssis piloté + 4RM), et une chirurgie esthétique discrète mais efficace et de bon goût. Le tout sans être pour autant une véritable sportive. Ca reste à mon sens une réussite absolue dans ce registre, bien dans la veine des produits MPerformance dont l'image n'est en rien égratignée par cet écart de trajectoire dans le monde du diesel. La preuve en est que la recette a été reconduite sur la G30.

Je lirais avec plaisir les retours d'expérience d'autres propriétaires s'ils tombent sur ce post. Bien cordialement.

fred40
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 94
Enregistré le: 19 Juin 2015, 15:08
Véhicule: bmw 535d e61
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par fred40 » 21 Aoû 2017, 13:43

Si seulement elle existait en 2 roues motrices ...

LSIX
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Aoû 2017, 11:13
Véhicule: M550d
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par LSIX » 21 Aoû 2017, 17:18

fred40 a écrit:Si seulement elle existait en 2 roues motrices ...

740nm aux seules roues AR, ça peut demander un doigté de pied que tout le monde n'a pas ²5

Avatar de l’utilisateur
Dcx
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8097
Enregistré le: 15 Juil 2007, 11:49
Localisation: RP
Véhicule: Bmw (E90) 330d pack sport M
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par Dcx » 21 Aoû 2017, 17:47

Merci à toi pour ce retour d'expérience fort sympathique, cela doit vraiment être plaisant à conduire et de tous ce que j'ai pu lire sur cette M550d, ce moteur est le meilleur diesel du monde. Ça doit vraiment dépoter. Par contre, une ou deux photo intérieur/extérieur serait sympa de ta part, histoire de partager un peu plus ton plaisir.

@+ *98/

LSIX
Nouveau Membre
Nouveau Membre
 
Messages: 4
Enregistré le: 19 Aoû 2017, 11:13
Véhicule: M550d
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par LSIX » 22 Aoû 2017, 08:23

Dcx a écrit:Merci à toi pour ce retour d'expérience fort sympathique, cela doit vraiment être plaisant à conduire et de tous ce que j'ai pu lire sur cette M550d, ce moteur est le meilleur diesel du monde. Ça doit vraiment dépoter. Par contre, une ou deux photo intérieur/extérieur serait sympa de ta part, histoire de partager un peu plus ton plaisir.

@+ *98/

Merci. No pb pour les photos, dès que la voiture est propre ... et qu'il fait beau !

fred40
Membre actif
Membre actif
 
Messages: 94
Enregistré le: 19 Juin 2015, 15:08
Véhicule: bmw 535d e61
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par fred40 » 25 Aoû 2017, 20:05

Finalement l'auto est elle sous-vireuse comme toutes les xdrive ont tendance à l'être lorsqu'on les bouscule un peu ?
Moi c'est ce qui me fait hésiter sinon je sauterais bien le pas

Avatar de l’utilisateur
pascal78000
Membre Elite
Membre Elite
 
Messages: 2876
Enregistré le: 11 Sep 2013, 11:10
Localisation: Versailles (78)
Véhicule: E61 525dA, F11 530i
Code VIN:

Re: 3000 kms en M550d

par pascal78000 » 13 Nov 2017, 01:03

Merci LSIX pour ce cr très détaillé et très intéressant !
*44*

7 messages   •   Page 1 sur 1

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Nous sommes le 13 Déc 2017, 06:34